Nos romans de l’été

0

Non, les livres ne vont pas mourir (lire Influences) et foi de Midetplus, la lecture est la seule nourriture à laquelle nous ne disons jamais stop. Notre rédaction vous invite à partager ses choix de lectures pour cet été :

  • À l’heure où les cigales enfin se taisent, Marie-Hélène a pour livre de chevet le premier roman d’Ayana Mathis, les Douze Tribus d’Hattie : au fil de l’histoire noire américaine du XXème siècle, le portrait d’une femme insaisissable au fort tempérament, à la froide combativité et aux failles secrètes dont les différentes facettes sont dévoilées au fur et à mesure du récit par chacun de ses douze enfants auquel un chapitre est consacré. Belle plume, récit éblouissant et puissant. Les Douze Tribus d’Hattie – Ayana Mathis – Éditions Gallmeister (€23,40).
  • Au gré du vent d’Ouest ou du Mistral, Véronique tourne les pages du Peintre d’éventail, Prix Océans France Ô 2014 qui récompense un roman écrit en français mettant en lumière des valeurs d’humanisme et d’ouverture sur le monde. Au Japon, entre montagnes et Pacifique, Matabei, âme blessée, se réfugie dans l’étrange et paisible pension de Dame Hison. Il y rencontre un vieux jardinier qui cultive son jardin d’Eden et se révèle être un extraordinaire peintre d’éventail, le dernier… Transmission, poésie, haïkus : un merveilleux voyage initiatique pour un été zen. Le Peintre d’éventail – Hubert Haddad – Zulma (€17) ou Collection Folio n° 5742 (€6,20).
  • Entre folles marées normandes et Paname, Doc Eugénie se plonge dans Et puis Paulette (2012) signé Barbara Constantine, fille d’Eddy. Auberge espagnole rurale, cohabitation de fortune pour les oubliés. De quoi rire de l’intergénérationnel et donner des idées de solidarité. Déjà édité à 400.000 exemplaires et prévu en tournage. Et puis Paulette-Barbara Constantine-Livre de Poche (€6,60)
  • En attendant le retour des pêcheurs pour allumer le barbecue, pour ma part, embarquement immédiat pour Londres avec Les Boucanières, dernier roman d’Edith Wharton. Cinq jeunes américaines fraîchement arrivées avec leurs ambitions dans la capitale se trouvent confrontées à l’étroitesse d’esprit de l’aristocratie anglaise du début du XXe siècle. Le nouveau monde contre l’ancien monde. Les Boucanières– Édith Wharton-Signatures Points (€10,70)

Quatre livres, quatre regards, reflets de l’éclectisme et de la curiosité de notre équipe. Bonne lecture !

par Christine Fleurot

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.