Porter le chapeau

0

Fut un temps où il n’était pas de bon ton qu’une femme sorte « en cheveux » dans la rue. Aujourd’hui, rares sont les occasions où l’on arbore un chapeau : un mariage familial, une garden-party ou… une plage chic ? On remarquera toutefois le grand retour dans les rues de la capeline de feutre sur les têtes de certaines jeunes filles. Ces derniers jours, à Roland-Garros, le panama était de rigueur au détriment du bob Perrier. Dimanche, autre rendez-vous sportif et mondain, aura lieu le Prix de Diane célèbre pour ses coiffes excentriques : plumes, pailles, perles et tulle façon… Chantilly rivaliseront. Certaines de ces créations seront immanquablement signées par la talentueuse Sophie Papiernik (Styles). Ces champs de courses, Françoise Sagan aimait à les fréquenter (elle fut propriétaire de Hasty Flag !) : trois évènements lui donnent actuellement un joli coup de chapeau (Culture). Changement de casquette, direction la Santé en compagnie d’une bibliothécaire (Talents) puis un petit tour dans nos assiettes avec une naturopathe (Bien-Être).
Je veux bien manger mon chapeau si ce numéro ne vous séduit pas !

Christine Fleurot

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.