Réglez l’ouverture

0

À l’heure de la folie des selfies qui n’épargne personne, hommes politiques, astronautes, people, fans de… et qui condamne donc la photo à devenir un regard assez égocentrique sur le monde, l’étrange histoire de Vivian Maier (1926-2009) nous ramène vers la vraie photographie humaniste. Simple nounou, appareil en bandoulière, cette femme solitaire réalisera plus de 100.000 clichés à travers les rues de New York et Chicago avec une réelle empathie pour les personnages qu’elle immortalisera sur la pellicule. Enfermés dans une malle, découverts fortuitement dans une salle des ventes, ces négatifs et films endormis, jamais visionnés, verront le jour et le succès grâce à la pugnacité de deux collectionneurs en 2009, année de la disparition de Vivian Maier. Alors, Mid&plus, bémol sur les selfies, laissez parler la curiosité, la générosité qui est en vous et pourquoi ne pas nous adresser une photo illustrant votre regard positif et ouvert sur l’été qui vous attend ?

www.vivianmaier.com/
Dans les salles de cinéma cette semaine :Finding Vivian Maier. film documentaire de John Maloof et Charlie Siskel

par Christine Fleurot

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.