Retrouver la légèreté

0

Ironie de notre époque, face à la gravité des événements mondiaux, face à la pesanteur et à la morosité ambiantes, c’est le léger, le light, le portable, le nomade qui envahissent nos écrans, notre garde-robe, nos intérieurs, nos frigidaires et nos assiettes. Plus la vie est plombée et plus nos désirs vont vers un allègement de notre corps et de notre esprit¹. Mid&Plus, tel le mot légèreté, oscille chaque semaine entre accent aigu et accent grave et ce jeudi on joue plutôt dans la catégorie Poids Plume :
– Laissez-vous aspirer par le vertigineux spectacle de Chagall aux Baux-de-Provence, emporter par son esprit bohème, coloré et onirique.
– Osez porter des robes fluides et des blouses vaporeuses en écumant les portants printaniers d’une boutique solidaire.
– Délestez-vous de quelques grammes superflus en allégeant vos assiettes tout en gardant le plaisir de vos papilles.
– Parez-vous de Papillons de Nuit, Fleurs d’eau, Gouttes d’or… créations singulières de la joaillière-plasticienne Annette Girardon.
Sinon vous trouverez bien d’autres idées dans l’actualité : sentez-vous pousser des ailes en sautant en parachute telle cette femme de 92 ans. Loin des paillettes et bulles de champagne cannoises, remontez la machine du temps et courez voir Café Society, le dernier Woody Allen qui nous transporte dans le Hollywood des années 30 ou bien la comédie policière burlesque, Ma Loute de Bruno Dumont, campée dans les années 30 et tournée sur les plages du Nord magnifiquement photographiées. Et puis, lisez La Légèreté (Dargaud), album émouvant signé Catherine Meurisse. Rescapée de la Bande de Charlie, elle nous raconte en dessin avec délicatesse et humour sa reconquête de la légèreté. Au-delà de son traumatisme intime, l’illustratrice nous donne la clé universelle de sa guérison : la beauté.

Christine Fleurot

¹De la légèreté -Gilles Lipovetsky- Essai-Éditions Grasset-(2015)

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.