Piquer sa curiosité

1

Non, la curiosité n’est pas un vilain défaut. Au contraire, la soif d’apprendre des choses nouvelles et l’envie de découvrir de nouveaux territoires devrait être notre moteur à toutes. Certaines reprennent courageusement des études, une pile de livres universitaires sur la table de chevet, d’autres claquent la porte de leur bureau pour s’inscrire à l’École Boulle ou créer un site web pour femmes, les unes se tournent vers le flamenco, les autres vers le chinois… Mais être curieuse, c’est aussi très simple : c’est lire, aller au ciné, regarder à travers la vitre du bus, se tourner vers les autres. Cela nécessite parfois un peu de temps, de l’énergie, mais surtout… du désir. La curiosité se cultive, se travaille un peu comme une gymnastique. Cette semaine, notre numéro nous ouvre de nouvelles opportunités de découvertes. Soyons curieuses d’apprendre à mieux connaître notre corps à travers la pratique du Qi Gong, lâchons notre cerveau droit et étonnons-nous de savoir dessiner, suivons Béatrice L.H. dans ses pérégrinations artistiques, découvrons les dessous d’un Paris inconnu… Une Mid&Plus a le droit d’essayer, parfois de se tromper, mais toujours en suivant le conseil de Colette « Faites des bêtises mais avec enthousiasme » !

Christine Fleurot

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.