Réussir son passage au printemps en 21 jours

0

Le printemps s’invite doucement dans nos calendriers solaires, signant le retour à l’expansion. Là où l’hiver invite à la régénération profonde, le printemps propose la sortie de terre, vers l’air et la lumière. Cette remontée énergétique du Yang est le moment idéal pour faire une détoxification du corps, car elle est facilitée par cette force centrifuge qui « fait sortir ». Voici en 5 étapes comment réussir sa détox chez soi en toute sécurité.

1. Réduire drastiquement toutes les matières grasses

Lorsque nous mangeons un aliment gras, le foie doit produire de la bile pour le digérer. L’idée d’une détoxication est de soulager au maximum le travail digestif hépatique, afin qu’il puisse se concentrer sur le nettoyage intérieur. Donc pour lui faciliter la tâche, on évite de charger son assiette avec des huiles, laitages animaux, noix, oléagineux, graines, avocats… Privilégier des cuissons vapeur ou au four, des assaisonnements à base de jus de citron, des plats légers et plutôt végétariens, car les produits animaux (viande, poisson, oeuf) contiennent beaucoup de matières grasses par nature. Même les ‘bonnes graisses’ (olive, coco) sont à limiter pendant ces 3 semaines.

2. Augmenter les fruits

La consommation de fruits frais est particulièrement efficace pour aider le foie à détoxiquer. N’ayez pas peur de consommer du sucre issu de fruits, car il n’est pas métabolisé pareil que le sucre industriel, blanc ou roux transformé. Au contraire, les fruits nous aident à maintenir une glycémie stable et sont extrêmement riches en vitamines et antioxydants nécessaires à la détoxification hépatique. Il est même conseillé de consommer un smoothie à base de myrtilles sauvages (congelées bio) avec de la banane et un peu de spiruline pour soutenir la détox globale.

3. Augmenter les légumes verts

Le vert est la couleur du Foie au printemps, c’est aussi pour cette raison que l’on augmente la consommation de légumes verts à feuille à cette époque. La teneur élevée en minéraux et en folates soutient la phase de méthylation hépatique, étape-clé de la détox : épinards frais, roquette, blettes, laitue, mâche, brocoli, chou kale sont vos alliés, mangez-en à chaque repas.

4. Introduire le jus de céleri branche

C’est probablement l’aspect le plus incontournable de la détox. Le jus de céleri branche pressé à l’extracteur ou à la centrifugeuse est incroyablement efficace pour désenflammer le foie, réguler le transit et tonifier l’estomac. Il doit être bu à jeun le matin, sans être dilué, à raison d’environ 400 ml. Attendre 20 min après ingestion pour prendre le petit déjeuner.

5. Reconnecter à la terre et à la lumière

L’hiver est souvent synonyme de cocooning à la maison; il est temps de retourner respirer dans la nature, afin de s’oxygéner et retrouver de la lumière solaire. Le contact avec les éléments naturels est indispensable à la santé physique et psychique, ils nous rechargent et nous permettent de renouer avec nos sensations, particulièrement mises à mal dans nos cadres de vie urbains et hyper-connectés.

Je vous propose ici de faire cette cure en cinq étapes sur une durée de 21 jours, en ciblant l’organe foie sans le forcer.

©Marine Le GouvelloMarine Le Gouvello
Naturopathe, diplômée du CENATHO
7, rue de Bellefond, 75009 Paris – tél. 06-61-85-88-22
Auteur de Naturopathie, le guide complet au quotidien (Rustica, février 2018, 224 p., €19,95)

L'article vous a plu ? Partagez le :

Les commentaires sont fermés.