Le Reiki : « l’énergie de l’esprit »

0

Impression de fatigue, baisse de forme, stress, anxiété. Et si c’était votre énergie vitale qui était en berne ? Il faut réagir sans attendre et le Reiki peut être une solution.

Qu’est-ce que le Reiki ?

Le Reiki est une technique japonaise d’imposition des mains qui utilise les méridiens et notre système endocrinien pour remettre le corps dans son bon fonctionnement naturel. Son fondateur, Mikao Usui, l’a découverte au début du XXème siècle et elle a ensuite été introduite en Occident. En japonais « Rei » signifie universel et inclut la matière, l’âme et l’esprit et « Ki »  renvoie à l’énergie vitale qui circule en nous. Le Reiki  est donc la mise en contact de « l’énergie universelle » et de notre propre « force vitale ».

Pourquoi le Reiki?

Le Reiki a pour objectif de nous aider à mieux gérer notre capital énergétique en faisant circuler les énergies dans notre corps afin d’éveiller un processus dynamique de mieux-être et d’auto-guérison. Aujourd’hui, dans notre quotidien, on s’est coupé du corps, on ne l’écoute plus. Nos charges émotionnelles et énergétiques s’y sont accumulées et n’ont pas été évacuées. D’où des blocages, du mal être, des maladies. En libérant les énergies, en faisant un « nettoyage émotionnel », les tensions du corps et de l’esprit disparaissent et ainsi, les douleurs qui en découlent.

« Le Reiki permet de déstocker les charges émotionnelles qui nous empêchent d’être heureux parce qu’on est « coincé ». C’est un outil incomparable pour se sentir mieux, plus léger, se poser et se relier au corps. » ML Staudt

La pratique du Reiki

Le rôle du praticien Reiki va être de canaliser l’énergie universelle et de la transmettre par imposition des mains sur différentes parties du corps du patient, habillé, assis ou allongé. Les bienfaits du Reiki demandent de la patience. Une séance « test » n’agit pas comme une baguette magique. Le Reiki s’expérimente. Il faut au moins quatre soins de suite pour « lâcher prise » et en ressentir les bienfaits, pour permettre de retrouver l’état « normal » et le calme intérieur dans lequel on était avant une grosse fatigue, des chocs émotionnels…

Aller plus loin ?

Si les soins que vous avez reçus ont été positifs, vous pouvez demander à vous faire initier à la discipline par un maître Reiki afin de pouvoir vous faire des soins tous les jours et, éventuellement, au bout d’un certain temps (un an au moins), proposer des soins aux autres pour les aider. Attention, on ne s’improvise pas maître Reiki, La toile regorge d’exemples de « sauveurs » soit disant initiés au Reiki qui croient pouvoir aider les autres sans jamais avoir reçu de soins, ni se les être prodigués à eux-mêmes.

Le Reiki n’étant pas une profession réglementée, pas évident alors de savoir à qui s’adresser mais cela vaut la peine d’essayer. Le bouche à oreille ainsi que l’expérience du praticien sont des indicateurs fiables.

« En 20 ans d’accompagnement, je n’ai jamais rencontré un outil qui donne d’aussi bons résultats. Parce qu’il est simple, c’est du temps qu’on prend pour soi, sa reconnexion au corps, qui révèle une observation de soi. Le burn out n’existerait pas si tout le monde était initié Reiki. On ne pourrait pas subir autant jusqu’au craquage du corps. » MLS

Agnès Brunel-Averseng

Merci à Marie-Laure Staudt  pour son aide précieuse et son sérieux dans la pratique du Reiki.
Témoignage de Nathalie Chaillou sur l’apport du Reiki dans sa vie depuis 10 ans.

L’essentiel du Reiki – Eleonore McKenzie – Guy Trédaniel Editeur 

 

L'article vous a plus ? Partagez le :

Les commentaires sont fermés.