L‘earthing ou la marche pieds nus : tout bénéf !

0

« Six kilomètres à pied … » n’useront plus vos souliers comme dit la chanson quand vous marcherez pieds nus, mais vous aurez gagné en équilibre, en endurance et en muscles. Et vous aurez permis un meilleur échange avec vos électrons qui favorisent la connexion avec l’énergie terrestre. Tout bénéf !

Les doigts de pied en éventail

Au 19ème siècle déjà, un prêtre bavarois avait organisé des cures où on marchait pieds nus dans le but de renforcer son système immunitaire, sur des chemins d’expériences sensorielles alternant terre, herbe, sable, argile, boue, feuilles, pommes de pin et galets. Car sous le poids du corps, le pied ne se place pas de la même manière selon qu’il est chaussé ou non. Muscles, tendons, articulations ou ligaments, tout le corps est concerné. Et les effets sont visibles sur la qualité du sommeil, la réduction du stress et une diminution des douleurs chroniques. La faute à l’énergie vitale qui circule dans notre corps grâce à de nombreux canaux diffusés en surface et en profondeur puisque le corps est relié à la Terre et la Terre reliée au cosmos.

La réflexologie des pieds

Chaque zone du pied correspond à des organes et à des fonctions spécifiques. La réflexologie, en exerçant des pressions sur ces zones, permet d’améliorer nos échanges internes, que ce soit le système circulatoire, digestif, nerveux, glandulaire, lymphatique, endocrinien… Considérée comme un art sacré chez les Incas, présente dans la médecine traditionnelle chinoise ou dans les civilisations égyptiennes ou indiennes, la cartographie du corps s’est depuis toujours projetée sur les pieds. Les orteils correspondent aux yeux ou au crâne, le talon au sacrum et au bassin. Idem pour les chakras de la philosophie hindouiste qui alimentent en énergie toutes les cellules de l’organisme : le 2ème orteil est en rapport avec la digestion, le 3ème se rattache au solaire et à la capacité créatrice.

La marche et ses bienfaits

Des recherches ont démontré que la marche permet de fluidifier le sang, mais ont aussi constaté que toutes les surfaces ne permettent pas de se connecter à la Terre. Le transfert d’électrons est impossible depuis l’asphalte, le bois, le plastique, le vinyle ou le caoutchouc. Donc plutôt privilégier le sable de la plage, l’herbe humide à l’aube ou le carrelage tout simplement. Le pied a deux fonctions, l’une sensorielle, l’autre biomécanique. Sur les 206 os qui nous structurent, 26 se trouvent dans chacun de nos pieds. Ajoutés à 107 ligaments et 20 muscles, « Nos pieds sont des merveilles architecturales » dit le kinésithérapeute Gil Amsallem. Avec un bienfait de plus, la marche pieds nus réduirait l’arthrose des genoux avec la charge supportée par les extrémités des articulations.

Alors si la marche est la recherche d’un équilibre instable permanent en mettant un pied devant l’autre pour éviter de tomber, continuez à avancer comme l’Homo Sapiens qui, parti d’Éthiopie, a parcouru le Proche-Orient, l’Asie, l’Australasie et l’Europe (les plus anciennes chaussures retrouvées en Arménie datent de 3 600 avant JC ! ).

Vicky Sommet

« Marcher pieds nus. La réflexologie naturelle » de Gil Amsallem aux éditions Hachette Bien-Être (mars 2019)

L'article vous a plus ? Partagez le :

Les commentaires sont fermés.