Ne plus remettre au lendemain

0

Avez-vous déjà eu une impression de stress ou de culpabilité, car vous avez encore une fois reporté à demain le montage de votre étagère, différé la gym, décalé un coup de fil ? Si la réponse est non, alors inutile de lire plus avant… En revanche si cette impression suscite une sensation de « déjà vu », alors ce billet peut vous parler.

Remettre à plus tard

Il semble que vous ne soyez pas seule, car une personne sur cinq souffre de procrastination. Combien de temps perdu à passer d’une petite tâche facile, voire inutile à une autre ? Combien de petits plaisirs futiles, mais immédiats, accumulés alors que ce que vous avez d’important à faire reste en plan ?

Derrière la procrastination se cachent de multiples raisons : la peur de ne pas y arriver, un refus des contraintes, un manque de confiance en soi, un certain perfectionnisme, une recherche de sensation type adrénaline ou juste de la flemme… Comment ne plus remettre à plus tard des choses que l’on devrait faire maintenant ?

Comment sortir de ce cercle vicieux ?

Trois pistes qu’un coach sachant coacher peut vous aider à explorer :

♦ Arrêter de se mentir à soi-même, en pensant qu’on est bien meilleur en travaillant sous pression ou avec des délais très courts.
♦ Reconnaitre ce que vous coûte la procrastination en stress supplémentaire, en baisse de l’estime de vous, en mauvaise conscience, en culpabilité.
♦ Reprendre le contrôle de votre vie, procéder par petites étapes, se lancer, amorcer la tâche et y mettre de l’enjeu… Commencer par les tâches les plus couteuses pour vous libérer l’esprit.

En bref, apprendre à ne plus remettre au lendemain, c’est d’abord ne plus écouter Oscar Wilde qui disait qu’il ne fallait jamais « remettre au lendemain ce que l’on pouvait faire le surlendemain ». « À force de remettre à plus tard, la vie finit par nous dépasser » disait Sénèque au 1er siècle.

Sylvie Marchal
Coach de vos projets
smarchal0309@gmail.com
Son site

L'article vous a plus ? Partagez le :

Les commentaires sont fermés.