Joseph, mon meilleur ami

0

Tant pis pour le politiquement correct, autant vous l’avouer, je ne suis pas sportive. L’idée d’enfiler des chaussures de running pour aller courir, ou d’aller transpirer dans une salle de sport ne me traverse même pas l’esprit. Pour moi, le sport doit être soit ludique, « genre » s’envoyer la balle de chaque côté d’un filet avec une raquette, soit thérapeutique. Et c’est là que Joseph apparaît. Pilates de son patronyme.

Joseph Pilates, c’est d’abord son histoire qui m’a touchée

Originaire d’Allemagne, enfant de faible constitution, asthmatique, rachitique, il explore les différentes disciplines sportives pour en comprendre les bienfaits sur son propre corps. Incarcéré pendant la première guerre mondiale en tant qu’étranger résidant en Angleterre, entouré de prisonniers malades, il développe sa méthode afin d’améliorer leur condition physique. Il utilise les moyens du bord pour leur rééducation comme les ressorts des lits pour les aider dans leurs mouvements ! Ainsi naît l’idée de ses futures machines d’entrainement. De retour en Allemagne, craignant la montée du nazisme dans les années 30, il décide d’émigrer aux Etats-Unis. Sa méthode d’entrainement, « contrology » séduit les danseurs, car elle leur permet de se remettre rapidement de leurs blessures et douleurs. Le succès est au rendez-vous et ne se démentira jamais. La contrology devient le Pilates.

« La base de la méthode est de chercher une liaison entre notre tête et notre corps. Prendre conscience de notre corps grâce au cerveau permet de se percevoir, de percevoir sa posture. Le mouvement est réfléchi, conscient et donc bénéfique. » Colomba Ferraiuolo, coach Pilates certifiée.
©Joseph Pilates - Mid&Plus

De quoi s’agit-il ?

La méthode Pilates vise à développer le corps de façon harmonieuse, rectifier les mauvaises postures, restituer la vitalité physique et stimuler l’esprit et l’élève. De très nombreux exercices, ont été mis au point afin de réaliser le « mouvement correct » qui permet de travailler les muscles en profondeur et maîtriser ses postures. Les séances peuvent se tenir sur un simple tapis de sol, avec ou sans l’utilisation d’accessoires (ballon, rouleau, cercle, élastique…). Le recours aux machines spécifiques du Pilates, reformeur, chair, est aussi une alternative.

Les principes essentiels à retenir

contrôle et précision : l’esprit contrôle les mouvements que le corps réalise ;
centrage : les mouvements partent de la zone centrale du corps ;
respiration : essentiel de savoir respirer pour oxygéner son corps et son esprit et muscler ses abdominaux en profondeur ;
concentration : indispensable pour exécuter en conscience ses mouvements et les calquer sur la respiration ;
-fluidité : pas d’à-coup, mais des mouvements souples et fonctionnels.

Vous l’aurez compris, le Pilates s’adresse à toutes les personnes qui veulent retrouver et entretenir leur forme. Le travail sur les postures réduit instantanément les douleurs. Mais ses bienfaits vont bien au-delà : la concentration que demande sa pratique, la connexion de son esprit à son corps permet de libérer l’esprit et le corps des tensions accumulées. Elle induit plaisir et bien-être. Que demander de plus dans notre vie chaotique ?

Pour trouver un coach certifié partout en France : Fédération Française des Professionnels de Pilates

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.