Bien soigner ses gencives (1)

0

Après 40 ans on perd plus ses dents à cause de la maladie parodontale qu’à cause des caries… Gingivite, parodontite, les maladies parodontales, si elles ne sont pas une fatalité, ne doivent pas être prises à la légère. Il s’agit essentiellement de modifier son comportement. Mode d’emploi pour soigner ses gencives en commençant par la gingivite.

On se lave le corps, on se brosse les dents

La gingivite est une inflammation des gencives due à la plaque bactérienne (les gencives sont gorgées de sang à cause de la présence des bactéries¹) qui, non traitée, peut se transformer dans certaines situations en une parodontite (l’os se résorbe). Mais la gingivite se traite très facilement en se brossant les dents deux fois par jour afin d’éviter que la plaque dentaire ne s’accumule et en allant rendre visite à son dentiste deux fois par an au minimum afin qu’il retire le tartre car les brossages journaliers n’éliminent pas bien la plaque bactérienne. Le taux d’entartrement se révèle nettement plus important lorsqu’on ne brosse pas ses dents deux fois par jour…

« Je fabrique beaucoup de tartre entend-on. C’est faux ! C’est parce que vous ne retirez pas efficacement la plaque dentaire. » Dr Jean-Marc Dersot²

Changer de comportement

« Dès la première consultation, je montre à l’aide d’un colorant, qui colore la plaque et la révèle, comment on la retire. » dit le Docteur Dersot². Les patients sont souvent étonnés de voir à quel point ils ont de la plaque dentaire, même les bons brosseurs ! Le challenge de la première consultation est d’amener le patient à changer son comportement en l’écoutant sans porter de jugement de valeur et en lui expliquant ce qu’il doit faire. L’utilisation des brossettes, s’il y a des espaces qui le permettent, est indispensable : si elles passent, elles sont plus efficaces que le fil dentaire qui nécessite de la dextérité et est plutôt réservé aux jeunes gens dont les dents sont moins espacées. Très vite douleurs et saignements disparaissent, on ne peut plus s’en passer. L’objectif n’est pas de chasser les aliments, mais de retirer la plaque dentaire !

« Se brosser les dents, ce n’est pas faire des ablutions.
Un brossage 
n’est pas terminé si on n’a pas utilisé des brossettes ! » Dr JMD
©Bien soigner ses gencives - Mid&Plus

Et la mauvaise haleine ?

Due à 85% à la cavité buccale, l’halitose a trois origines possibles : la gingivite, la parodontite ou l’enduit lingual. Elle est sinon d’origine digestive dans 1% des cas, 5% d’origine ORL et le reste vient des pathologies pulmonaires ou de l’absorption de certains médicaments. Quand elle est d’origine linguale, on peut utiliser un gratte-langue. Sinon le mot d’ordre est toujours le même : brossage et détartrage !

©Bien soigner ses gencives - Mid&Plus« Le tabagisme est un facteur de risque. Si vous voulez garder vos dents, il faut arrêter la cigarette. Il y a plus de dents perdues dans une population de fumeurs. L’organisme se défend moins bien face aux bactéries. » Dr JMD

Avoir des gencives sensibles qui saignent et font souffrir n’est donc pas normal, ni une fatalité en vieillissant. Un seul remède : devenir et rester une brosseuse de compétition !

Marie-Hélène Cossé

¹Attention la gencive ne saigne pas pour les fumeurs. 
²Docteur Jean-Marc Dersot, parodontiste-implantologiste à Paris, ancien président de la Société Française de Parodontologie et d’Implantologie Orale.

Prochain sujet traité : Bien soigner ses gencives (2) : la parodontite

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.