Le secret de Chambord

0

Les châteaux de la Loire sont des merveilles du patrimoine architectural français. Mais celui qui n’a pas encore révélé tous ses secrets est le Château de Chambord, au départ un pavillon de chasse pour François 1er mais surtout une maison construite pour impressionner les monarques, les ambassadeurs et son ennemi Charles-Quint. Le Roi aurait participé à l’élaboration des plans en compagnie d’un certain Léonard de Vinci… mais l’énigme reste entière !

Le plus grand château Renaissance d’Europe. Et les chiffres sont là pour le démontrer : un domaine de la taille de Paris, 32 kilomètres de murs, 440 pièces, 282 cheminées, 77 escal© Leonard de Serres -Domaine national de Chambord iers et 220 000 tonnes de pierres acheminées par bateaux et charrettes sur 80 km de routes. Ce lieu symbolique a tout de suite été trop grand pour être juste un logis de chasseurs, trop froid pour être habité en permanence, trop loin de Paris pour y amener des invités, trop insalubre à cause des marais qui empestaient et François 1er avait choisi Blois pour résider quand il venait dans la région. Alors pourquoi ce château ? Le Roi espérait devenir l’Empereur du Saint Empire romain germanique, dans la lignée de Charlemagne, mais… c’est Charles-Quint qui fut élu.

La cour itinérante. La cour se déplaçait de château en château, les domestiques partaient en éclaireurs pour construire les lits, accrocher les tapisseries, installer le mobilier et lorsque le Roi repartait avec sa suite (quelques 2000 personnes) tout était emporté pour l’étape suivante. C’est pourquoi les visiteurs s’étonnent aujourd’hui de trouver de grandes salles vides parce qu’à la Renaissance, on n’habitait pas le château, on le meublait pas, on ne faisait qu’y passer. Jusqu’à Louis XIV, Chambord fut peu occupé et c’est pourtant là que furent jouées, pour la première fois, deux pièces de Molière venu avec Lully, Monsieur de Pourceaugnac et Le Bourgeois gentilhomme.


Un monument historique
. Chambord a été l’un des premiers châteaux classé à l’inventaire des Monuments Historiques par Prosper Mérimée. Et donc ouvert au public assez rapidement. Beaucoup d’hommes de l’Histoire de France y ont séjourné, de Stanislas Leszczynski, beau-père de Louis XV, au Maréchal de Saxe, du Maréchal Berthier sous Napoléon, au Comte de Chambord, puis légué aux Bourbon-Parme, il deviendra la propriété de l’État en 1930. Il est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO et, d’après l’historien Jean Martin-Demézil, « Chambord est de la race de la Grande Pyramide ».

Encore des zones d’ombre ! Chambord est une forteresse médiévale avec des éléments de construction très ingénieux. DSL-5245 -® DnC - Photo Sophie Lloyd. Ts droits jusqu'+á avril 2024’où la supposition avancée que Léonard de Vinci ne serait pas étranger à sa réalisation, même s’il est mort avant que les travaux ne commencent. Des éléments intriguent les chercheurs qui mènent l’enquête, le plan en croix grecque alors que l’époque connaissait la croix chrétienne comme pour les églises, l’escalier à double révolution qui permet de monter sans croiser celui qui descend, les nombreuses ouvertures et galeries qui apportent de la lumière mais rendent les pièces difficiles à chauffer, le partage en appartements à chaque étage avec des latrines à double fosse de décantation (qui regorgent de pièces et d’objets témoins de la vie domestique). Bref, le plan du château n’a pas été trouvé mais le fantôme qui rôde chaque nuit empêche ceux qui y dorment et travaillent d’être tout à fait tranquilles. Léonard lui-même ? Pourquoi pas !

Vicky Sommet avec l’aimable soutien du Directeur général adjoint de Chambord, Frédéric Bouilleux.

Domaine national de Chambord 41250 – Chambord –ouvert toute l’année sauf les 1er janvier, le premier mardi de février et le 25 décembre, du 02 janvier au 31 mars et du 01 octobre au 31 décembre, de 9h à 17h et du 1er avril au 30 septembre de 9h à 18h.©Logo Chambord
Au printemps 2016 : Ouverture des cuisines du XVIIIe siècle / Mai.
François Ier, le roi-chevalier  : spectacle de chevaux et de rapaces du 30 avril au 30 septembre.
Hébergement :  gîtes au cœur du domaine royal **** et ***

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.