Femmes et philosophie

0

Trente-huit ans après Marguerite Yourcenar, une cinquième femme siège à l’Académie Française et elle est philosophe : Barbara Cassin, spécialiste de la Grèce antique et des sophistes, philosophe de la traduction. Événement passé inaperçu hors des cercles avertis, il replace les femmes et la philosophie au centre du débat. Et si nous lisions notre vie quotidienne par le prisme de la philosophie ? Trois jeunes femmes talentueuses nous en donnent les clés.

Julia de Funès
Professeur de philosophie et conférencière

Julia prend goût à la philosophie grâce à son professeur de lycée qui lui transmet « la rigueur mathématique de la philo avec les idées en plus ». Ses débuts dans la vie active l’entraînent dans le monde des chasseurs de tête. Elle y découvrira la vie de l’entreprise et son absurdité qu’elle dénoncera, avec humour et sous l’angle philosophique, dans son livre Socrate au pays des process – La vie de bureau ou comment je suis tombée en Absurdie« C’est la philosophie qui m’a sauvée… » Aujourd’hui professeur à l’IGS et à l’Université Paris-Descartes, elle amène la philosophie dans l’entreprise en y organisant des conférences sur les thèmes du travail au quotidien, du leadership, du bien-être ou du pouvoir. Son credo : faire descendre la philosophie de son piédestal et la rendre utile dans la vie de chacun.

« La philosophie aide les individus en éclairant le sens de leur réalité. On se sent mieux parce que l’on comprend. Mieux comprendre, c’est moins subir. »
© Julia de Funès - Mid&Plus

Charlotte Casiraghi
Présidente et Fondatrice des Rencontres philosophiques de Monaco

Encore une fois, l’influence du professeur de philosophie au lycée est déterminante. Mais, au-delà de cette période, l’élève Charlotte et le professeur, Robert Maggiori n’interrompent pas le fil de leurs conversations. De leurs volontés naissent Les Rencontres Philosophiques de MonacoLe thème tellement actuel des ateliers 2017/2018 : « Répondre à la violence ». De leur complicité naît aujourd’hui un livre à quatre mains, L’Archipel des passions. Il raconte l’histoire de nos états d’âme: la gentillesse, la peur, l’arrogance, la joie, la cruauté, l’amour, car « il faut redéfinir avec précision nos passions pour ne pas se retrouver submergé par elles ».

 « Les Rencontres ont l’ambition de créer un « lieu » inédit, dans lequel la philosophie trouve sa maison, donnant hospitalité aux penseurs français et étrangers qui aujourd’hui la nourrissent de leurs recherches, et accueillant le public le plus large, à qui la philosophie apporte les outils de réflexion nécessaires pour comprendre le monde, la société, les autres et soi-même. » Robert Maggiori, co-fondateur.
©Charlotte Casiraghi - philo - Mid&Plus

Adèle Van Reeth
Philosophe, productrice de radio et chroniqueuse

Encore une femme de conviction qui transmet sa passion de la philosophie à un très large public. Son émission quotidienne  Les Chemins de la philosophie sur France Culture depuis 7 ans est l’émission la plus téléchargée du groupe Radio France. 210 000 auditeurs quotidiens sont accros ! Adèle lance parallèlement une collection intitulée Questions de caractère où elle dialogue avec des philosophes contemporains sur des thèmes de la vie : la jouissance, la méchanceté, l’obstinations, le snobisme, la pudeur.

« Pour moi, il ne s’agit pas uniquement de s’intéresser à Platon et Spinoza. La philosophie est également dans le cinéma, dans la littérature, dans les choses du quotidien. C’est aussi le goût de poser des questions, une forme de curiosité qui consiste à interroger ce qui paraît évident. »
©Adèle van Reeth - Mid&Plus

Et si, notre pragmatisme, notre sensibilité et notre sens de l’auto-dérision éclairés par la philosophie nous aidaient à comprendre pour vivre mieux ?

Agnès Brunel-Averseng

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.