Éviter les antibiotiques ? C’est possible !

0

À l’heure où la résistance aux antibiotiques est plus que jamais à l’ordre du jour, il apparait qu’un grand nombre de maux puisse être soigné à l’aide de remèdes naturels. Florence Raynaud, pharmacienne et biologiste, aujourd’hui naturopathe, 35 ans d’expérience, nous enseigne quelles pathologies peuvent être ainsi soulagées sans fatiguer son organisme.

Les alternatives naturelles

Phytothérapie, gemmothérapie, aromathérapie (huiles essentielles et hydrolats), homéopathie, produits de la ruche, oligo-éléments, probiotiques, vitamines sont autant d’alternatives naturelles aux antibiotiques s’ils sont utilisés au bon dosage et à bon escient.

Attention cependant, sans amélioration visible sous 48h00, il convient de consulter votre médecin pour avoir un diagnostic.

La phytothérapie est très efficace, mais attention de respecter la règle des 20 jours : il ne faut pas utiliser une plante, même en tisane, plus de 20 jours, sous peine de s’intoxiquer, ou alors 5 jours par semaine. Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante ni chez les personnes ayant une maladie immunitaire.

« Pas assez, ça ne marche pas, trop provoque des effets secondaires. »

L’aromathérapie est une thérapie très efficace aussi, mais redoutable si elle est mal utilisée. Les huiles essentielles ont des propriétés antibactériennes et antiseptiques. Attention, elles sont contre-indiquées chez les femmes enceintes ou allaitantes et à éviter chez l’enfant avant 15 ans. Il convient d’acheter des huiles qui ont un label thérapeutique afin d’avoir une activité thérapeutique fiable, elles se trouvent en pharmacie ou en magasin bio.

Quelles pathologies soigner ?

Florence Raynaud établit dans son ouvrage une liste d’infections (des yeux, de la bouche, de l’estomac, de l’appareil respiratoire et génito-urinaire, de la peau) pouvant être soignées à l’aide de traitements naturels aroma ou homéo. Pour chacune, son guide indique de façon claire et détaillée le traitement pouvant être suivi. On peut citer notamment conjonctivites, gingivites, mauvaise haleine, ballonnements, constipation ou diarrhée, les rhumes, cystites et vaginites infectieuses, l’impétigo ou les abcès cutanés.

Avant d’utiliser des antibiotiques, pourquoi ne pas rester d’abord en bonne santé en stimulant ses défenses immunitaires ? À l’entrée de l’hiver, associer 250 mg d’extrait sec de Cyprès avec 60 mg d’extrait sec d’Échinacée en prévention chaque jour, quatre jours par semaine. À l’arrivée du printemps, se détoxifier avec un mélange d’artichaut et de chardon-marie.

Florence Raynaud termine son ouvrage en conseillant d’avoir toujours chez soi une trousse d’urgence avec des produits d’avance : en phytothérapie par exemple la TM Calendula, le Sureau et le Thym et en aromathérapie l’huile essentielle de Ravintsara et de Tea Tree, sans oublier de faire une cure l’hiver de Vitamine D (privilégier la D3 naturelle) après avoir vérifié si votre taux est normal ou pas.

Marie-Hélène Cossé

Se soigner sans antibiotiques, c’est possible ! de Florence Raynaud, préface du Pr. Henri Joyeux, éditions Dauphin, février 2019 (€16).
Les 30 médicaments les plus vendus sans ordonnance, faux besoins, vrais dangers, solutions naturelles de remplacement de Florence Raynaud, éditions Dauphin, 2016
Ma boîte à pharmacie naturelle de Florence Raynaud et Yrsa Prietzel, éditions Dauphin, 2012.

L'article vous a plus ? Partagez le :

Les commentaires sont fermés.