Avancer pour garder l’équilibre

1

Souvent la question de savoir comment parvenir à un meilleur équilibre de vie est au cœur de nos désirs de changement. Mais de quoi s’agit-il ? La danseuse que je suis se propose de répondre à cette question qui, si elle est fondamentale dans sa discipline pour pouvoir progresser, l’est tout autant dans sa vie de femme et de mère pour pouvoir s’exprimer. Et si c’étaient les mêmes règles qui s’appliquaient au fond ?

Régle n° 1 – Trouver son centre de gravité.  Bizarrement, l’équilibre se trouve à travers… le déséquilibre.  En effet, le centre du corps est mobile et l’axe du corps peut s’éloigner du centre de gravité et créer des déséquilibres. En essayant de trouver ce centre, il faut passer par des déplacements, des tours et des sauts.  Dans notre quotidien, c’est pareil : il ne faut pas avoir peur de passer d’un appui à un autre, de perdre « le contact avec le sol », voire même tomber, pour mieux avancer.

Règle n° 2 – S’adapter aux rythmes. Comme les tempos de danse changent selon le pas ou type de danse, nous devons n©Pixabayous aussi nous adapter à des situations diverses, les aborder avec souplesse, compréhension et patience. Si on essaie d’aller trop vite alors qu’une circonstance requiert du temps, ou le contraire, on risque de tout gâcher. Trouvons le rythme qui nous permette d’alterner temps forts et temps faibles en l’acceptant, sans aller contre cette alternance, mais bien au contraire en sentant sa dynamique. Nous pouvons tous passer de l’un à l’autre si nous nous laissons faire, c’est juste une question de confiance en nous, sans porter de jugement.

Règle n° 3 – Trouver son point de repère. Pendant l’exécution de leurs pas de danse©Pixabay-Equilibre-Midetplus, les danseurs utilisent une technique de point de repère qui s’appelle « spotting ». Il s’agit de trouver une orientation constante de la tête et des yeux afin d’améliorer le contrôle et éviter des vertiges. Pour cela, ils fixent le regard sur un point fixe. Nous aussi dans notre recherche d’équilibre, nous devons trouver notre direction, suivre une cause, trouver un sens à notre vie, parce que sans point de repère nous perdons nos forces. Soyons conscients de la direction que nous choisissons et nous pourrons vivre dans l’instant présent.

Règle n° 4 – Lâcher les tensions inutiles. Dans la danse, les muscles raides rendent le mouvement libre et confiant impossible. Dans la vie, la rigidité peut de la même façon limiter notre polyvalence. Nos pensées et croyances existantes peuvent être modifiées pour pouvoir avancer et marcher vers l’avenir. N’oublions pas que nous sommes les seuls maîtres de nos pensées et de notre esprit.

Règle n° 5 – Éviter de se retrouver dans une ornière. La pire chose qu’un danseur puisse faire est de ©Pixabay-Bicyclette-Midetpluss’obstiner à faire un mouvement d’une certaine manière (refuser par exemple la préparation à une pirouette selon une nouvelle façon…). Et nous, combien de fois préférons-nous rester dans notre zone de confort, être en sécurité avec ce qui nous est connu, plutôt que de garder un esprit ouvert aux nouveaux styles ou aux nouvelles façons de faire ? Comme le dit si bien Albert Einstein, « La vie c’est comme la bicyclette : il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre. »

©Michelle Garcia LhommeEn cette fin d’année qui approche ou plutôt en ce début d’année qui s’annonce, tout remplis que nous sommes d’inspiration et de résolutions, pourquoi ne pas essayer de gérer les différents éléments de notre vie en évitant de sentir que notre cœur ou notre esprit soient tirés trop fort dans une direction quelconque ? Pourquoi ne pas se mettre en équilibre, apprécier chaque moment tout en faisant face à des difficultés, être heureux sans aucune raison et aimer la personne que nous sommes ? Redevenons acteurs de notre vie en tenant compte de nos choix et en étant fidèles à nos motivations profondes. Finalement l’harmonie du corps et de l’esprit se fondent en un.

Michèle Garcia Lhomme
Contributrice Mid&Plus

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.