Dorothée Selz : l’art dans le plaisir

0

Une femme artiste, très sensuelle, qui éveille notre mémoire du plaisir ? Les créations de Dorothée Selz (68 ans) sont à visée libératrice et favorisent les moments de bonheur. Artiste du visible et contributrice d’utopie, elle fabrique d’immenses sculptures, éphémères, colorées, gustatives et ludiques. Utilisant le comestible (polystyrène expansé recouvert de pâte de sucre, fruits, légumes ou confiseries…) comme matériau visuel, comme mode d’expression, ses performances créent une situation insolite où le spectateur est invité à partager une sculpture-offrande : « S’il vous plaît touchez-moi, goûtez-moi ». Au menu, des extraits forts de notre interview :

© D Selz-Midetplus« C’est mon art qui me sauve, quel que soit mon âge. Plus le temps passe, plus les émotions doivent s’exprimer ». L’artiste conseille à toutes de la sérénité et de la féminité : être femme toujours. Mais elle a refusé d’exposer, de s’exposer, dans certains pays ! À propos de sexualité, elle affirme que les hommes se moquent du stéréotype féminin. Ils se reconnaissent par contre dans la sensualité et dans l’érotisme. « Il faut dire aux femmes qu’elles sont belles et attirantes à tout âge ». Elle pense aussi que la maturité peut grandement enrichir la sexualité. Ses sports sont la marche lente et longue, la nage en mer, la danse et… l’érotisme. Elle aime s’habiller féminin avec des touches de couleur. Les ongles et bagues assorties complètent l’habillement. Pas de maquillage. Elle travaille souvent en pantalon. (moi, je craque pour son gilet de peau… rouge).

Ses modèles féminins ? Elle ne se reconnait pas dans les générations de sa mère ni de sa grand-mère. Dans la complicité féminine actuelle, elle tisse son inspiration. Elle admire Nikki de Saint-Phalle pour sa création féminine percutante. Elle n’oubliera pas cette fameuse statue magistrale, le public entrant par le vagin, vrai choc culturel et artistique. Elle rend hommage, par exemple, à Daniel Spoerri, qui a introduit le Eat Art (art du manger).

Pour l’avenir de la planète ? Elle mise sur la tolérance et sur la recherche médicale. (Là, on lui garde une place au comité d’éthique). L’époque la porte ainsi. C’est bien le portrait d’une femme libre, créative qui s’est dessiné. Le monde des arts manque de femmes et on gagne toutes à mieux connaître Dorothée et à suivre ses expositions.

Doc Eugénie

 www.dorothee-selz.com/fr/
Actualités / projets 2015 :
. à Marseille : au Mucem Exposition Food
. à New York : Exposition personnelle Cniel Americas Gallery
. à Valencia, Espagne : installation comestible / performance avec Carles Santos – pianiste
. à Milan : inauguration du Pavilion Centre culturel pour une grande banque
. à Turin : festival de Théâtre Européen Teatro a Corte
. à Lille : Université de Lille 3 > exposition de peintures / sculpture comestible / conférence
. à Londres : Tate Modern exposition The World Goes Pop
France : illustration livre de Pierre Tilman : Poésies érotiques – avec Agnès Rosse –

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.