Frédérique, architecte de sa vie

0

Frédérique A. (57 ans)
Silhouette filiforme, souvent en jeans et boots, Frédérique arbore parfois un catogan façon Karl L. Ses beaux cheveux gris, elle assume : des compagnons de plus de 30 ans ! Très jeune, alors étudiante en architecture, elle a été détournée de sa vocation par un bel aviateur. Au gré des bases militaires, elle a alors entamé le tour de France suivi d’une escale au Maroc.
Depuis une vingtaine d’années, retournée à la vie civile avec cinq têtes blondes dans ses bagages, la famille s’est mise au vert -son mari dirige un prestigieux site sportif -. À elle alors de jongler, souvent en solo, avec les conseils d’école, les états d’âme des ados, les mariages, les naissances, les semaines sans dimanche, sans « fiancé » occupé par ses compètes… Aujourd’hui grand-mère (8 petits-enfants), Frédérique est une femme solidaire (Mécénat Chirurgie Cardiaque), engagée (conseillère municipale pour les questions d’urbanisme -forcément- sur une île à laquelle elle est très attachée) et très connectée  : elle tient un blog pudique et graphique, a un compte Instagram (son appareil photo ne la quitte jamais), twitte et like.
Le prochain challenge à vivre en couple ? Une retraite professionnelle proche. Être à la juste distance avec ses enfants (bientôt 10 avec les valeurs ajoutées) pour profiter d’eux à sa guise, rester proches de ses amis qu’elle a nombreux et pouvoir laisser porter son beau regard bleu sur  la nature… Un bon plan !

//lemurdetaic.tumblr.com

Christine Fleurot

INTERVIEW DE FRÉDÉRIQUE A.

ÊTRE MID&PLUS
Bien passé le cap Mid&Plus ? Plutôt bien… beaucoup de points positifs, liés essentiellement au fait que je jouis d’une liberté quasi parfaite, qui me permet de choisir les moments que j’ai envie de consacrer à mes passions et les moments que je réserve à ma famille, très important pour l’équilibre personnel, je me sens plus sûre de moi, j’ai grandi mais j’ai en même temps le sentiment de ressembler d’avantage à la jeune fille que j’étais, sans artifices, avec ses rêves, j’ai vieilli physiquement et ce n’est pas très marrant en soi, mais je m’efforce de ne pas y attacher trop d’importance, mes filles m’aident beaucoup, elles sont pour moi des exemples de ce que j’aurais aimé être, indépendantes et déterminées, elles sont pour moi une source intarissable d’ inspiration pour rester jeune !
Le qualificatif majeur selon vous pour définir une femme Mid&Plus ? Si je devais en trouver un qui me qualifie, je dirai «imprévisible».
Comment appréhendez-vous le temps qui passe ? Je me dis qu’il faut en profiter, aujourd’hui et demain !
Un conseil à donner à celles qui n’y sont pas encore ? Je n’aime pas trop les conseils… je ne suis pas sûre qu’il y ait une méthode ! L’essentiel est de savoir se mettre à l’abri, sans négliger les personnes qui vous aiment le plus car le monde est quelquefois impitoyable… pour aborder la cinquantaine dans les meilleures conditions !

REBONDIR
Quel a été l’élément déclencheur de votre nouveau projet ? J’ai été élue conseillère municipale à Noirmoutier, j’avais déjà soutenu la candidature du maire lors des élections municipales précédentes et mon engagement était une suite logique à cette action, j’avais envie d’intégrer la commission d’urbanisme car l’architecture a toujours été ma passion, et de mieux connaître les noirmoutrins, que je ne rencontrais que pendant la période estivale dans le tourbillon des vacanciers. L’élément déclencheur c’est aussi et surtout mon attachement pour cette île qui m’a vu grandir et qui abrite tous mes plus beaux souvenirs d’enfance.
Avez-vous dû renoncer à des projets dans votre vie à cause de votre statut de femme ? Oui, j’ai rencontré un militaire alors que j’avais 19 ans, j’ai tout abandonné pour le suivre ! Nous avons fait le choix d’une famille nombreuse.

POSITIVER
Quels sont vos trucs, astuces, petits moteurs au quotidien pour vivre une journée positive ? Mon truc c’est la contemplation…..partout où nous allons, il y a forcément quelque chose d’intéressant à voir, la nature est généreuse et la ville regorge de trésors et de surprises … il suffit de les chercher ! J’ai toujours mon appareil photo en bandoulière, c’est un compagnon très agréable.

PRIVILÉGIER
Aujourd’hui quelles sont vos priorités ? (Hiérarchie de 1+ à 5-)
• 1 Moi
• 1 Mon couple
• 1 Mes enfants et petits-enfants
• 5 Le job
• 4 Mes amis…..que j’adore!

SAVOIR ÊTRE/BIEN ÊTRE/PARAITRE
Avez-vous une discipline de vie pour entretenir votre forme physique et mentale ? Aucune
Avez-vous un rituel au quotidien ? Non.
Votre tenue vestimentaire idéale ? Jeans.

S’ENGAGER
Pour quelle cause vous engageriez-vous aujourd’hui ? Je suis déjà engagée à Mécénat Chirurgie Cardiaque, nous avons été famille d’accueil de nombreuses fois.
Prête à donner du temps ? Oui.

S’INSPIRER
Quel livre sur votre table de chevet en ce moment ? Mère et Fille, Correspondances de Mme de Sévigné, George Sand et Colette de Frédéric Maget.
Quelle phrase, quel livre, quel film, quel CD résume votre vie de femme ? J’aime quand les femmes sont amoureuses, je trouve qu’elles sont plus belles, plus touchantes… alors il y a quantité de belles phrases, de livres, de jolis films, de belles voix qui m’inspirent ! Je citerai Théophile Gautier : « La croyance fait le dieu, et l’amour fait la femme. On n’est véritablement morte que quand on n’est plus aimée; ton désir m’a rendu la vie. »
Quelles sont les femmes du passé ou contemporaines qui vous inspirent ? Évidemment les femmes architectes Charlotte Perriand, Eileen Gray, Gae Aulenti, Andrée Putman, Jeanne Gang.

TRANSMETTRE
Si vous pensez à votre mère, à vos grands-mères, quelle femme de votre époque êtes-vous ? J’essaie de ressembler le plus possible à mes grands-mères, qui ont été curieusement des femmes beaucoup plus indépendantes que ma propre mère….
Quelles sont les valeurs, les idées que vous souhaiteriez transmettre ? L’amour bien sûr !

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.