Cinquante nuances de rouge

0

On a vu rouge toute la semaine. Ne parlons pas de ceux qui enfreignent la ligne rouge ou qui agitent le chiffon rouge. Les vitrines et restaurants, en l’honneur bien marketé de la Saint-Valentin, avaient soudain viré ambiance Pigalle-Moulin Rouge et, ne faisant pas que dans la dentelle, affichaient cœurs et faveurs écarlates. Les boutiques de fleuristes étaient devenues des arènes flamboyantes jonchées de pétales et de roses sulfureuses baptisées Lili Marleen ou Édith Piaf. De Kate Middleton à Iris Mittenaere, il était de bon ton cette semaine d’oser une tenue cramoisie. Le rouge brique ou cardinal sont parait-il aussi sur la palette chromatique de la Fashion Week dixit les stylistes aux semelles vermillon. Aux bouches débordantes de surplus carmin de certains mannequins, on optera plutôt pour le discret rouge à lèvres Jackie signé Chanel, créé en l’honneur de la sortie au cinéma du biopic éponyme. Joli rouge coquelicot pour le journal l’Équipe qui lève enfin un tabou, celui des règles des sportives. Isabelle de Maison Rouge, historienne de l’art, critique et curatrice joue avec humour de son élégant et inspirant patronyme en donnant carte blanche à des artistes au profit d’une bonne œuvre. Il faudra encore quelques temps siroter du jus rubis de chou rouge, de betterave et de cranberry en attendant le printemps et ses légumes de saison. Selon les termes convenus, en ce week-end de chassé-croisé de vacanciers, Bison Futé voyait rouge. Pedro Almodóvar présidera le prochain jury du Festival de Cannes, lui qui affectionne tant dans sa filmographie ce beau rouge Movida. Le rouge, couleur symbole d’amour, de chaleur, de sensualité et de passion, mais aussi de danger, d’interdiction, de révolte et de sang. Il est recommandé de l’utiliser de façon contrôlée, avec parcimonie, en mode, en déco et en… communication.

Christine Fleurot

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.