Envie d’ailleurs

0

Expat ? Edmonde Charles-Roux, récemment disparue, méditerranéenne dans l’âme, fille de diplomate ayant suivi toute sa jeunesse son père de Saint-Pétersbourg à Istanbul, du Caire à Prague, puis de Londres à Rome se qualifiait de « bébé cosmopolite ». Actuellement, environ 2,4 millions de Français vivent hors des frontières de l’Hexagone. 91% des conjoints d’expatriés sont des femmes et ces dernières ne représentent que 14% des professionnels envoyés à l’étranger. Éloignement familial, abandon de son travail, rupture sociale (« Vous êtes la femme de… ? »), cette forme d’exil n’est pas toujours facile à vivre pour les conjointes. Expatriation ne signifie pas tourisme : toutes les destinations ne sont pas exotiques, tous les pays ne sont pas sécures, tous les climats ne sont pas forcement séduisants et… on ne passe obligatoirement sa journée à siffler des smoothies en bord de piscine en attendant le chauffeur ! Blogs ou livres se font écho du « syndrome des femmes d’expats » mais aussi d’aventures positives de celles qui veulent rester actrices de leur vie en créant leur propre activité, en s’impliquant dans la vie associative locale, en apprenant la langue, en s’enrichissant d’une nouvelle culture, en faisant de ce séjour une vraie expérience de vie.
Cette semaine, Mid&Plus part justement en voyage en compagnie de contributrices expats « qui ont garé leurs chameaux » aux Émirats Arabes. Puis, nous irons au Kerala là où l’Ayurveda est pratiqué de la manière la plus pure et à Rio pour le dernier sprint d’une organisatrice des JO. Et évidemment, comment parler d’évasion sans parler de lecture : le Prix Anaïs Nin nous dévoile l’auteur français dont le livre partira voyager à l’international.
Vérification des portes, désarmement des toboggans !

Christine Fleurot

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.