Le Donjon de Vez, entre collection d’art contemporain et jardin remarquable

0

Tout près de Villers-Cotterêts, sur la terre des rois de France au temps des Valois, se niche un château-fort du XIVe siècle magnifiquement restauré : le Donjon de Vez (prononcez : Vé). Construit pendant la guerre de Cent Ans, il a su résister aux Anglais et même hébergé Jeanne d’Arc. Depuis trente ans, les propriétaires actuels font revivre les lieux en faisant dialoguer Moyen-Âge et art contemporain.

Architecture du XIVe siècle et art contemporain

En longeant les remparts de la forteresse, ce sont les sculptures monumentales de César (Expansion n°1), Bernar Venet (Obliques) ou du Coréen Lee Ufan (Relatum X) qui accueillent le visiteur. En levant le nez dans l’avant-cour, on découvre les cabanes dans les arbres du Japonais Tadashi Kawamata.

©Ferdinand Makouvia de l'autre cotÇ il peut y avoir de l'inconnu 2016 Bois et mÇtal 350x350x250cm Donjon de VezUne fois le pont-levis franchi, on aperçoit la chapelle, majestueuse, plantée au centre de la cour d’honneur. La Savonette en bronze de Robert Couturier (élève d’Aristide Maillol) surprend le regard, puis un âne, des moutons, des colombes… Quinze sculptures de François-Xavier et Claude Lalanne viennent compléter, le temps d’une exposition temporaire, la collection du Donjon de Vez.

©Moutons de LALANNE DonjonDeVez Crédit Donjon de VezLe bestiaire a également investi la crypte et le rez-de-chaussée de la chapelle, pour laquelle Daniel Buren a créé les vitraux (Verrières). Le premier étage sert d’écrin à la sculpture multicolore en céramique d’Eric Croes et l’on peut contempler, au dernier étage, l’armature métallique de la charpente en forme de berceau, conçue par Gustave Eiffel. La chapelle est surmontée par une courtine, d’où la vue sur la forteresse et ses environs est admirable. Derrière la chapelle, le Pot Or de Jean-Pierre Raynaud est installé sur un miroir d’eau au pied des ruines de l’ancien logis seigneurial.

Ne manquez pas la visite guidée du donjon lui-même, ce sont les appartements privés de Vez : au rez-de-chaussée, la cuisine et la salle à manger, dont les murs sont ornés de l’œuvre géométrique de l’Américain Sol Lewitt (Wall Drawing) ; au premier étage, le bureau et la bibliothèque décorés par Jacques Garcia, ouverts pour la première fois au public.

Un jardin remarquable

La relation entre l’histoire et la modernité continue dans le jardin minimaliste, classé Jardin Remarquable. Pascal Cribier, architecte paysagiste, créateur du nouveau Jardin des Tuileries, l’a dessiné en 1989 en s’inspirant de l’iconographie médiévale. Les suspensions du jeune artiste togolais Koko Ferdinand Makouvia sont à découvrir dans le nouvel espace ouvert au fond du jardin de pommiers.

La visite se termine agréablement par une halte au café dans la cour d’honneur, entre l’Éolienne de Takis et les bronzes d’Antoine Bourdelle, élève d’Auguste Rodin et maître d’Alberto Giacometti. Une riche idée d’échappée culturelle à 1h30 de Paris en voiture pour les week-ends de septembre !

Marie-Blanche Camps

Le Donjon de Vez, 3 bis, rue de la Croix-Rebours, 60117 Vez – Jusqu’au 29 septembre 2019, de 13h à 18h. Fermé le lundi. Entrée €9 (gratuit pour les moins de 15 ans). Visite libre des jardins et de la chapelle. Visite guidée du Donjon à 15h uniquement.

L'article vous a plus ? Partagez le :

Les commentaires sont fermés.