Aline et Betty : au bout de leurs rêves sac au dos

0

Aline et Betty prendraient une retraite bien méritée… si elles ne voulaient vivre pleinement leur vie, aller au bout de leurs projets et de leurs rêves. Après un tour du monde, elles projettent d’en organiser pour leurs amies.

Sacs à dos sur roulettes en mains

Aline est orthophoniste et psychopédagogue, Betty accueille des touristes dans le Languedoc. A l’âge de la retraite, leur énergie, la soif de découvrir et d’échanger les a entraînées pendant 5 mois autour du monde, « sacs à dos sur roulettes » en mains. « Avec 13 copines nous avions passé le nouvel an en Russie », explique Betty. « Puis nous avons organisé notre tour du monde ». Fortes de leur expérience, elles veulent en faire profiter les autres. Le projet de circuit de 25 jours sur lequel elles travaillent coûterait €7.500.

Voyager léger et parer aux dangers

Le sac ne doit pas dépasser 10 kilos. Un pyjama d’été, un d’hiver, deux sous-vêtements, deux tee-shirts, deux pantalons, une veste pour l’avion à cause de l’air conditionné et quelques vêtements chauds pour la Sibérie… Quand ils deviennent inutiles on les donne et on s’en procure d’autres. Et, comme le recommande Aline, ne pas craindre les dangers. Partir à l’aventure en étant prêts à y faire face. S’assurer correctement pour ne pas terminer en prison dans les pays aux législations différentes des nôtres.

Les musts

  • Plonger dans le lagon à Tahiti.
  • Résider dans un catamaran de fortune sur l’île de Florès en Indonésie pour voir les dragons de Komodo, des reptiles géants.
  • Nager avec un requin baleine dans la mer de Cortès à l’embouchure du fleuve Colorado après la période de reproduction des baleines.
  • Visiter 3 grands parcs aux Etats unis : le Grand Canyon creusé par le fleuve Colorado, Bryce Canyon dans le sud de l’Utah et Monument Valley entre l’Arizona et l’Utah.
  • Et bien sûr passer par la Sibérie et visiter le Népal !

 

De belles rencontres

Dans les motels américains, tous les mêmes, Betty et Aline avaient l’impression de ne pas changer de chambre. Chaque personnage hétéroclite donnait ses tuyaux et racontait son histoire. Un homme de 70 ans avait roulé 900 kms en pick up pour une course de moto. Des Hollandais étaient venus en camping-car à Monument Valley… Tony, un pianiste Italien de 72 ans tombé fou amoureux d’une thaïlandaise de 39 ans avait décidé de l’épouser au bout de 3 jours… en Chine. Toutes de très belles rencontres, sachant que les plus démunis sont généralement les plus généreux.

Des émotions poignantes

Des mauvais souvenirs ? Aucun. Excepté celui du transindochinois où elles avaient écopé des couchettes du haut. Elles sortaient dans le couloir pour voir le paysage. Deux petites chaises leur ont permis de s’asseoir et elles jouaient au scrabble pour passer le temps. La tourista ? Elles avaient du Smecta ! Pour les émotions en revanche, elles retiennent le Népal qui a subi un tremblement de terre en 2015. Les habitants n’ont plus rien, mais l’accueil y reste fantastique avec foulards de bienvenue et colliers de fleurs traditionnels. Nitan les a logées et promenées partout. Il les a fait dormir dans un temple avec les bouddhas et toutes les lumières des bougies qui clignotaient.

Au final, elles ne se sont jamais disputées, ont rencontré des cultures différentes fantastiques, sans oublier les paysages. Et si elles voulaient se prouver qu’elles pouvaient se débrouiller seules, la réponse est oui !

Isabelle Brisson
Mid&SudOuest

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.