Frédérique Clavel, infatigable pionnière

0

Après un parcours salarié plutôt classique dans la banque et la distribution, Frédérique Clavel fonde à 40 ans une société de conseil aux entrepreneurs en stratégie financière, Fincoach, puis lance Paris Pionnières, le premier incubateur au féminin de services innovants, et, dans la foulée, sa fédération¹. Quelles sont les motivations de cette infatigable routière de l’entrepreneuriat ?

Sans soeur ni cousine

Frédérique grandit sans soeur ni cousine, élevée avec des garçons, et dit avoir eu les mêmes droits qu’eux. En revanche, elle découvre à son entrée dans l’entreprise les différences de traitement et… le plafond de verre. « Je ne les ai pas admises ! » dit-elle. « Mais réclamer ça ne marche pas, on se met dans une posture de quémandeur, il faut plutôt créer un univers à son image. » Cette idée, associée au fait que ses priorités changent à l’arrivée de ses deux enfants, fait qu’elle décide de monter sa propre société.

« Les startups ont besoin des grands groupes comme clients ou facilitateurs. Les grands groupes ont besoin des indépendants et des startups pour innover. »

Valoriser l’énergie collective

Pour Frédérique, l’énergie collective est bien supérieure à la somme des intelligences individuelles. Quand cette énergie est sollicitée, elle permet que l’information ne soit plus seulement l’attribut du pouvoir. On se lâche, on travaille mieux avec les autres, d’autant plus qu’on a besoin de diversité. Par ailleurs la vision de chaque salarié doit être en cohérence avec celle du dirigeant. Mais comment aligner les comportements et se débarrasser des passifs ? « En favorisant le travail d’équipe et l’humour » dit Frédérique qui propose aux entreprises des expertises solides et originales ainsi qu’une batterie d’outils développés sous forme d’ateliers (musique ou cuisine, cook coach par exemple).

« La grande entreprise vous sèche, quand une start-up dégage une énergie folle ! Il existe pourtant dans l’entreprise qui est bien vivante toute cette énergie individuelle qui n’a pas la capacité de s’exprimer. Il s’agit de recréer l’esprit start-up dans les entreprises. »
©Fincoach - Mid&Plus

Pionnière des femmes

Frédérique est convaincue depuis toujours que la mixité améliore les performances de l’entreprise et qu’il est essentiel de promouvoir l’entrepreneuriat féminin. Elle lance en 2010 Mix for Value, fonds d’investissement réservé aux sociétés dont un des dirigeants est une femme. Elle participe aussi en 2013 à l’élaboration du plan en faveur de l’entrepreneuriat au féminin co-signé par 3 ministres et devient la première femme à présider l’APCE (Agence France Entrepreneurs). L’engagement² de Frédérique évolue aujourd’hui vers l’économie et la société positive dont la mixité lui parait être un ingrédient indispensable.

« Mon engagement pour les femmes part d’un constat chiffré : elles représentent moins de 30% des créateurs d’entreprises, 8% dans les entreprises innovantes, 5% dans les incubateurs à Paris. »
©Frédérique Clavel - Mid&Plus

Aujourdui, celle infatigable entrepreneuse continue à avoir une idée à la seconde ! Frédérique a co-écrit en début d’année un guide pratique³ de l’entrepreunariat au féminin agrémenté d’adresses pratiques et de conseils. Elle anime l’espace de coworking Fin-coach le Hub et participe à l’aventure de Shinleï, le réseau de l’âme qui propose aux particuliers et entreprises d’accompagner leurs transformations en partant de leurs rêves. Belle énergie !

Marie-Hélène Cossé

¹Pionnières, devenue Les Premières en 2017, dont les membres sont les incubateurs et les pépinières Pionnières. 250 entreprises portées à ce jour.
²Personnalité qualifiée au sein de la Fondation la France s’engage, Frédérique s’engage aux cotés de personnalités telles que François Hollande, Jean Laurent Bonnafé ou Patrick Pouyanné, au CODEV de la Métropole du Grand Paris, ou encore membre du Cercle des Femmes du Grand Paris.
³« Entrepreneuse pourquoi pas vous ? » de Frédérique Clavel et Sophie Meurisse (Éditions Eyrolle, février 2017, €20)

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.