Les talents, bien plus qu’une parabole

2

J’aime à faire bouger les lignes et à bousculer un certain nombre d’idées reçues. Aujourd’hui, je partage avec vous un principe qui a tendance à challenger notre éducation judéo-chrétienne : nous avons toutes de précieux talents. J’entends d’ici quelques sceptiques : « Même moi ? » Oui, chacune de nous sans exception.  J’ai, tu as, elle a, toutes, nous avons des talents.

Identifier ses talents. Le talent n’est pas l’apanage de quelques unes d’entre nous. Chacune de nous en possède au moins deux, les connaître et les identifier nous permet  de gagner en confort, en énergie, en enthousiasme, en performance. Alors pourquoi nous en priver ? Identifier ses talents n’est pas une étape pas si facile ! Je vous propose ici quelques conseils simples pour y parvenir.

Le talent est inné. C’est pourquoi nous avons souvent du mal à l’identifier. Pour le détecter, nous avons besoin de remonter aussi loin que possible dans notre prime enfance ou dans notre adolescence. Il y a forcément une activité que nous faisions facilement et avec plaisir et que nous avons tant et tant répétée que c’est devenu une caractéristique profonde de l’adulte que nous sommes aujourd’hui. L’une aura des facilités de décoration, l’autre d’organisation, une autre encore créera du lien avec aisance et spontanéité…

Le talent est souvent ignoré de nous. Il fait tant et si bien partie de notre être profond et de notre quotidien que nous le trouvons insignifiant et naturel. Nous ne le voyons même plus et ne lui accordons pas la moindre importance.  Pour le mettre à jour de façon imparable, nous devons faire appel à notre entourage, familial, amical et professionnel. C’est une belle manière de nouer une relation différente avec les autres !

Le talent est admiré par notre entourage qui, par des mots d’encouragement ou paricon-lg-talent de petits compliments, nous le fait savoir. Inutile ou presque de vous dire que ces compliments, nous les mettons immédiatement à distance et nous nous réfugions derrière un «  ce n’est rien, ça ne compte pas, c’était facile » autant de tournures de déni qui… révèlent bien le vrai talent.

Alors, ça y est ? Vous l’avez trouvé ?

Mes talents : pour quoi faire ? C’est déjà une satisfaction en soi d’être consciente que, ce qui nous est facile, peut constituer une réelle difficulté pour l’autre. Cette zone d’excellence que nous cultivons au quotidien sans même en être consciente et avec plaisir est une véritable source d’énergie et d’enthousiasme. Exercer notre talent nous permet de recharger nos batteries, de nous dynamiser et nous en avons toutes besoin.

Le talent est une denrée précieuse que chacune se doit de faire fructifier.
Et pour ce faire, il est important de l’avoir repéré.
S’il est inné, il n’est cependant pas figé et il ne demande qu’à s’amplifier et à s’enrichir.

Mes talents : un atout professionnel. Être consciente de ses talents, c’est regagner un peu d’estime de soi, de confiance, c’est avoir envie de l’exercer et de le faire grandir dans la facilité et le plaisir. Plus que tout, c’est  avoir la présence d’esprit de l’utiliser au mieux en le transposant dans un contexte professionnel. Le talent, pour être reconnu doit se trouver à sa juste place. C’est à vous de voir où et comment vous pouvez le mettre en œuvre dans votre environnement professionnel pour qu’il devienne un élément différenciant.

Terminons par un élément de sagesse héritée de Lao-Tseu :
«  Qui connaît les autres est instruit. Qui se connaît est sage
Bonne méditation et bonne découverte.

©Studio Lenoir Paris - Sophie MuffangSophie Muffang
Executive coach @ SMC29782212560879_h430
 http://www.smc2.org/
 sophiemuffang@executivecoach.im

Adapté du Livre pour découvrir vos talents, Thierry Dubois (Éd. Eyrolles, mars 2015)

 

 

 

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.