Qi Gong au féminin

1

Au-delà de ces corps silencieux que l’on voit souvent évoluer aux beaux jours dans les parcs et qui donnent parfois l’envie de sourire parce que leur silence et leur sérénité dérangent, qu’est-ce-que le Qi Gong et quels bienfaits les Mid&Plus peuvent en retirer ? J’ai rencontré Martine Depondt-Gadet, médecin acupuncteur homéopathe, un corps délié et élégant, une voix légère comme le Tao, sinologue, formée à la médecine traditionnelle chinoise. Elle pratique le Qi Gong depuis une vingtaine d’années maintenant et s’intéresse plus particulièrement à celui de la femme à toutes les étapes de sa vie en organisant des ateliers et en l’enseignant notamment au Parc Monceau à Paris.

Est-ce de la médecine ? Oui, c’est une médecine millénaire, une gymnastique traditionnelle chinoise faite de massages, de mouvements lents adaptés à la respiration, de visualisations et de méditations qui est basée sur la notion d’énergie, basée sur la théorie du Yin et du Yang. Elle considère que l’être humain est le trait d’union entre le ciel et la terre. Selon les taoïstes, la durée naturelle de vie est de l’ordre d’une centaine d’années. Si nous ne parvenons que très rarement à cet âge avancé, c’est que nous ne sommes pas assez connectés à la nature pour atteindre cet objectif.

Que veut dire Qi Gong ? Le Qi, c’est le souffle, l’énergie qui doit pour le maintien d’une bonne santé circuler sans obstacle à travers les méridiens dans notre corps. C’est le cas quand la détente est maximale (relâchement des muscles, tendons, articulations). L’eau qui coule ne pourrit pas… Le Qi dépend de l’air inspiré, des aliments ingurgités, mais aussi du psychisme (pensées, émotions…) et de l’entraînement du corps et de l’esprit. Le Gong, c’est le travail, l’exercice, la discipline. Le Qi Gong est donc le travail de l’énergie vitale : on entraîne le Qi (mobiliser, renforcer, équilibrer et faire circuler le souffle et l’énergie harmonieusement dans son corps et son esprit).

Quel est le rapport avec le Yin Yang  ? Le Yin Yang traduit l’équilibre des forces qui circulent dans t004 - Copieoute chose. Dans les saisons, l’un culmine et l’autre pas (le Yang en été, le Yin en hiver). Le jour est Yang, la nuit Yin. L’homme est Yang (activité, hypertonie), la femme est Yin (lune, eau, douceur, intuition). Dans l’esprit chinois, c’est la femme qui amène la tranquillité dans la maison et la paix. Si la paix règne dans la maison, elle régnera également à l’extérieur de celle-ci… La santé résulte d’un bon équilibre entre le Yin et le Yang. Il faut toujours un peu de Yin pour calmer le Yang ou un peu de Yang pour bouger le Yin. Pas de Yin ou de Yang total ! Le Qi Gong aide à renforcer ou maintenir cet équilibre.

Est-ce ouvert à tous ? Gymnastique énergétique qui n’est pas basée sur la force ou la forme physique, elle est donc ouverte à tous, jeunes ou moins jeunes, sportifs ou non sportifs. Elle utilise des mouvements dynamiques et mouvements statiques ; des exercices de respiration abdominale ; une méditation et une visualisation mentale ; des auto-massages par acupression ou des massages suivant le trajet des méridiens.

Doit-elle être pratiquée régulièrement ? Oui, pour constater ses bienfaits, elle doit être pratiquée régulièrement et surtout quotidiennement. Son apprentissage se fait en groupe dans un atelier et devient avec la pratique présent dans la vie quotidienne pour devenir une hygiène de vie, une ouverture aux autres et à la nature. Chacun peut choisir son moment et son lieu pour le pratiquer en fonction de ses besoins et disponibilités personnelles.

Pourquoi un Qi Gong au féminin ? Les hommes et les femmes peuvent pratiquer un Qi Gong commun, mais les spécificités féminines justifient pleinement un Qi Gong adapté. Il propose de réanimer la beauté intérieure, la grâce et le charme naturel que chaque femme possède alors qu’aujourd’hui notre beauté est devenue factice, figée à une référence de vingt ans…

Quels sont ses bienfaits en général ?  Cette gymnastique prévient le stress, diminue les tensions nerveuses et favo009rise la concentration. Elle améliore tonus, souplesse et équilibre. Elle contribue à l’épanouissement personnel et est source de bien-être. Elle permet d’équilibrer les énergies, prévenir les maladies, renforcer le système immunitaire, entretenir la mémoire, favoriser un meilleur sommeil. Elle peut atténuer les effets indésirables de la chimiothérapie et améliorer la qualité de vie des personnes âgées.

Quels sont les bienfaits pour les Mid&Plus ? Chaque tranche de vie, de la naissance à la mort et le passage de l’une à l’autre, peut être améliorée par le Qi Gong avec des mouvements, respirations et massages appropriés à chaque période (grossesse, maternité, enfance, adolescence, femme adulte, couple, traumatismes psychiques ou physiologiques, âge avancé, personnes âgées). Celui de la Mid&Plus est une période de changement avec l’inquiétude qu’elle peut générer. C’est un moment où il est nécessaire de s’accorder du temps pour prendre soin de soi avec plaisir et respect. Les Mid&Plus interrogées sur la pratique du Qi Gong dans le livre de Martine Depondt-Gadet** parlent de « résoudre des maux de dos et autres, ne plus subir son corps, accepter ses transformations, résoudre la prise de poids, trouver la sérénité, passer à une nouvelle tranche de vie riche en réalisations » etc. Elles nous livrent leurs exercices préférés et le rythme avec lequel elles le réalisent.

Marie-Hélène Cossé

*http://www.martinedepondtgadet.com/Bienvenue.html  
**Qi Gong au féminin – Martine Depondt-Gadet -Éditions Chariot d’Or (2012)

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.