Les femmes digitales

0

Jeudi 10 mars se tenait la quatrième édition de la Journée de la Femme Digitale et ça fait du bien ! Delphine Remy-Boutang¹, Mid dynamique à l’initiative du projet, ouvre la journée par trois maîtres mots «  Inspiration, Respiration, Innovation » déclinés tout au long des interventions par des femmes qui nous entraînent dans leur sillon magnétique.

La femme digitale, c’est qui ? C’est vous, c’est moi, c’est toutes celles qui ont des envies, des idées, des projets et qui mettent de l’énergie et du plaisir à les déployer. La femme digitale est une femme libre, indépendante, qui se sert du digital pour aller plus vite et pour vivre mieux. Intuitive, émotive, elle n’a de cesse d’innover, elle sait inventer son métier, réinventer son entreprise. Curieuse, conquérante, elle entreprend et est actrice de sa vie.

Le digital, une opportunité très féminine. John Gray le met en exergue avec humour dans son ouvrage Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus : les femmes sont multitâche©AMCB-Hakanai_VISUEL-PRIORITAIRE-HD-RVB-©RomainEtiennes. De fait, nous menons plusieurs vies de front, sommes dans la relation et fourmillons d’idées. Le digital est donc fait pour nous et constitue une formidable opportunité à plus d’un titre. Non seulement, il apporte des outils permettant de travailler de chez soi et même de gérer des équipes à distance. Mais encore, en établissant une porosité entre les sphères privée, publique et professionnelle, il est un atout pour les femmes qui ont l’habitude de jongler avec ces différents périmètres. En assumant de mêler vie pro et vie perso, la femme digitale se réalise pleinement. Souvent, l’entrepreunariat débute chez une femme par une expérience personnelle ou émotionnelle.

                                                          Des femmes inspirantes

  • Pour Fabienne Dulac, directrice d’Orange France, le digital n’est pas seulement un monde de « geeks », c’est aussi un monde de créativité. Elle rappelle que le management en est profondément bouleversé et devient participatif. Dans ce nouveau rôle de manager, non plus sachant, mais qui donne du sens, les femmes excellent.
  • Marion Carrette se réjouit à la perspective de se rendre au mariage de sa très bonne amie. Arrivée à la gare, c’est la déconvenue. Ni voiture à louer et personne pour la véhiculer. De là, elle prend le taureau par les cornes et invente le concept de la location de voiture entre particuliers. Elle lance l’appli Ouicar pour que ce désagrément n’arrive plus à quiconque.
  • L’intervention de Claire Bardainne est bouleversante de sensibilité, d’émotion, de poésie. À travers le logiciel eMotion qu’elle conçoit avec son partenaire Adrien M, elle fait dialoguer les corps et les images dans une chorégraphie fluide, magique, enivrante. Des expos, des spectacles qui transportent grâce à une exploration audacieuse qui mêle danseurs et technologie.

Adoptez la digitale attitude. Le digital est, vous l’aurez compris, une opportunité à saisir. Dans un environnement professionnel créé pour les hommes par les hommes, il est un territoire inconnu et à explorer. Pas de benchmark, pas d’antériorité, seul un champ de possibles qui s’étend à perte d’horizon et où chaque femme  est invitée à faire bouger les lignes.

La femme digitale, en assumant ses ambitions et ses choix, contribue par son action à changer le monde !

Sophie Muffang
Mid&Coach
©Sophie Muffang - Mid&PlusExecutive coach @ SMC2
sophiemuffang@executivecoach.im
Site : smc2.org

¹ Delphine Remy-Boutang : Co-fondatrice de la Journée de la Femme Digitale, créatrice de  The Bureau , agence de communication digitale au service des grands groupes. Nommée Femme en or digitale 2015. 

©Logo Femmes digitales-MidetplusAutres exemples de femmes digitales :
Adalaïs Choy, co-fondatrice de Covoiture-art.com (mettre le co-voitureurs en rapport en fonction de leurs affinités culturelles)
Coline Debayle, con-fondatrice d’Artips (chaque jour une anecdote sur une histoire de l’art)
Séverine Grégoire, co-fondatrice de MesDocteurs.com (conseils médicaux en ligne)
Anne-Cécile Mailfert, fondatrice de la Fondation des Femmes (soutenir des associations en mal de fonds mais pas d’idées… #8eurosle8dumois)
Cécile Morel, co-fondatrice de Mobirider (digitaliser ses points de vente)
Sabine Safi, co-fondatrice de 1001 Pharmacies (pharmacie en ligne)

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.