Emily, c’est elle !

0

Oui, je dois avouer que je regarde Emily in Paris… Tout est pourtant là pour me déplaire dans cette série romantique à l’eau de rose américano-française où sont retracés les déboires professionnels et sentimentaux d’une milléniale américaine, Emily Cooper, que sa société envoie travailler à Paris chez Savoir, agence de marketing so Frenchy qu’ils viennent de racheter. La jeune et so American bloggeuse tellement caricaturale est « trop tout », trop premier degré, trop naïve, trop enthousiaste ! Les costards taillés à la France et aux Français, tellement cousus de fil blanc ! L’impressionnante et souvent ridicule garde-robe d’Emily et ses amies, ainsi que le côté « tout le monde il est beau et riche », si irréaliste ! Sauf que dans Emily in Paris, il y a… Sylvie Grateau, alias Philippine Leroy Beaulieu, qui, à 59 ans, s’offre le rôle de l’impitoyable et so chic boss parisienne d’Emily¹ et incarne ici, perchée sur ses stilettos, LA femme over fifty libre et émancipée du regard des autres qui ne se refuse rien, des hommes plus jeunes aux tenues so shocking… une vraie icône de style ! Alors oui, grâce à elle, cette série a été, je l’avoue, un vrai plaisir coupable !

Marie-Hélène Cossé

¹ Le pendant de Miranda Priestly dans Le diable s’habille en Prada incarnée par la non moins étonnante Meryl Streep.
« Emily in Paris », saison 3, comédie sur Netflix de Darren Star. En 10 épisodes de 35 minutes.

L'article vous a plu ? Partagez le :

Les commentaires sont fermés.