Savoir dire non !

0

Avez-vous déjà eu l’impression de dire « oui » à contrecœur, de vous retrouver piégé car vous avez accepté 3 dîners de suite, parce que vous vous êtes engagé ailleurs, parce que vous avez accepté un projet de plus au bureau… sans parler de votre élan de grandeur d’âme avec le chat de votre voisin ? Si la réponse est non, alors inutile de lire plus avant… En revanche si cette impression suscite une émotion en vous, une sensation de « déjà vu », alors ce billet peut vous parler.

Le cercle vicieux

Nous vivons dans un environnement de sollicitations constantes : les soirées, les diners, les weekends, les réunions, les tentations sucrées, les réseaux sociaux. Dire « oui » est le plus souvent plus facile. Dire « oui » flatte notre besoin de plaire à tout le monde. Dire « oui » nous évite (apparemment) d’éprouver de la culpabilité, de se sentir égoïste ou individualiste. Cela dit, le plaisir furtif de dire « oui » se solde très souvent par un « zut je me suis encore fait avoir !». Et là le cercle vicieux se met en marche : baisse de l’estime de soi, fatigue, manque de clarté sur ce que l’on veut, manque de cohérence… Mais à la prochaine sollicitation, la situation se reproduit encore et encore…

©Savoir dire non - Mid&Plus

Comment en sortir ?

Comment dire « non » et surtout la vraie question sous-jacente est « dire oui à quoi ? ». Trois pistes qu’un coach sachant coacher peut vous aider à explorer :
Se dire « oui » à soi-même, à ses besoins de repos, de lâcher-prise, de concentration, de temps…
Respecter ses propres limites, définir ce qui est acceptable pour vous et ce qui ne l’est pas,
Être cohérent avec ses aspirations, sortir du flou, de l’agitation, pour être aligné, être reconnu comme quelqu’un de valeur.

En bref apprendre à dire non avec assertivité, c’est-à-dire en respectant votre interlocuteur tout en exprimant ce que l’on désire, sans sous-entendu, sans justification, sans non-dit. Ou bien de passer un coup de fil à Jules Renard : « Une personne libre est une personne qui peut refuser une invitation à diner sans donner la moindre excuse. »

©Sylvie Marchal2- Mid&PlusSylvie Marchal
coach de transition professionnelle et personnelle
coach de VOS projets
smarchal0309@gmail.com
Son site

L'article vous a plus ? Partagez le :

Les commentaires sont fermés.