Angélique et Fabienne, retrouver la clé de votre boîte à bijoux

0

Angélique et Fabienne viennent de deux mondes très différents, mais partagent la même passion, celle des pierres précieuses et des bijoux. Leur rencontre leur donne l’idée de joindre leurs compétences afin d’éclairer les femmes sur le monde opaque des gemmes et les guider dans leurs achats, transformations, réparations de bijoux.

L’histoire de Fabienne

Après avoir fait une grande école et une longue carrière dans le monde du marketing et de la vente de produits et services aux particuliers et aux entreprises, Fabienne se fait brutalement licencier à 58 ans après la troisième fusion de l’entreprise pour laquelle elle travaille. Elle décide alors de donner libre cours à sa passion, les pierres et se remet aux études pour obtenir son diplôme de GEM-A en gemmologie. Elle rencontre Angélique sur des salons.

« Ça me faisait du bien au sens thérapeutique du terme de me retrouver dans un monde rigoureux et clair avec de la beauté. C’est magique d’entrer au microscope dans une pierre créée par la nature, de voyager dans ses inclusions, tout s’emboîte parfaitement. »

L’histoire d’Angélique

Angélique est, comme on dit, tombée dans la marmite des pierres depuis son plus jeune âge. C’est son frère qui est destiné à la joaillerie, mais la mort prématurée de leurs parents lui fait prendre sa place à l’école des gemmes qu’elle terminera quelques années plus tard, après avoir fabriqué et vendu des bijoux à son compte. Elle y rencontre son mari. Ils commencent à acheter des pierres ensemble. Quand il est licencié, ils s’installent et deviennent négociateurs en gemmes.

« Mon père, d’origine grecque, était négociant de pierres en Afrique. On le suivait de mine en mine. »

« Faisons quelque chose ensemble »

Angélique et Fabienne se rencontrent il y a un an et demi. Atterrées de la faible législation en France sur la vente de pierres précieuses et de la méconnaissance des consommateurs du marché (notamment des multiples traitements qui peuvent avoir été infligés aux pierres sans que cela soit indiqué…), elles décident de monter Mon Coach Bijoux, un blog dédié aux pierres fines et précieuses. Chaque semaine, elles publient un article autour de la gemmologie.

« Le matraquage publicitaire historique sur le diamant a détourné l’intérêt des consommateurs pour les pierres de couleurs qui sont pourtant si jolies et parfois beaucoup plus rares et moins chères. »

Dans un deuxième temps, elles prévoient d’aider à transformer « ces bijoux de famille qui nous font grimacer » (une bague en pendentif ou boucle d’oreilles), d’expertiser les bijoux qu’on leur présente, de remettre en état une pierre abimée (combler une cassure, lui redonner une seconde vie), de donner des conseils voyages (comment acheter des bijoux à l’étranger en toute sécurité et où), d’organiser des ateliers.

Si les femmes souhaitent avoir aujourd’hui des bijoux faciles à porter, moins ostentatoires, les deux gemmologues confirment que l’attrait pour les pierres et les bijoux est loin d’être mort. Quelle bonne idée de redonner aux femmes la clé de leur boîte à bijoux !

Marie-Hélène Cossé

Un atelier pierres précieuses animé par©Mon coach bijouxen novembre 2019, ça vous intéresse ?
Envoyez-nous un mail

L'article vous a plus ? Partagez le :

Les commentaires sont fermés.