Isabelle Langlois, joaillière de la couleur

0

Entre grands noms de la Place Vendôme obligés de repenser leur métier différemment, jeunes talents émergents disruptifs et clientèle en mutation, Isabelle Langlois se singularise par la permanence de son style misant sur la couleur, une taille exigeante et l’émotion.

Une histoire de famille

Lorsque dès l’enfance on joue à la marchande avec des pierres de couleurs, à quoi peut rêver une petite fille ? Vivant entre un grand-père, un père et des oncles tous lapidaires-gemmologues, héritiers d’un savoir-faire ancestral jurassien, Isabelle Langlois, dès l’âge de 10 ans, savait qu’un jour elle perpétuerait cette tradition.

En bonne cavalière de chasse à courre, il lui faudra toutefois tutoyer quelques obstacles avant d’arriver à ses fins. En effet, est-ce par conscience d’un univers difficile, son entourage masculin ne lui accordera aucun encouragement et lui refusera tout accès à des études artistiques.

Passant par l’Edhec, Isabelle dirigera dans les années 80 l’équipe commerciale de Vogue Sport  (Condé Nast), mais, sa passion première toujours présente lui fera reprendre des études de gemmologie pour renouer avec l’univers du bijou où elle collabore alors avec les Maisons Catherine Deneuve et Van Cleef&Arpels.

Dans la cour des grands

Il y a huit ans, elle a ouvert sa propre boutique, rue de la Paix, au fond d’une charmante cour fleurie. Quelques mètres de tapis rouge, les rumeurs de la capitale étouffées, sa clientèle étrangère, mais aussi familiale y est accueillie en toute discrétion. Japon, Macao, Europe… aujourd’hui ses collections voyagent à travers le monde, tout comme leur créatrice qui court de foire en salon, de boutique en corner.

Actuellement, bousculée par le e-commerce, chahutée par une clientèle renouvelée et par une vocation moderne du bijou devenu accessoire de mode, c’est toute le profession qui repense sa grammaire… et la créatrice accepte d’en réviser aussi quelques règles sans déroger toutefois à ses idéaux.

Le pari de la couleur

L’audace des couleurs, la taille très précise qui sublime la qualité optique de la pierre et la maîtrise de serti quasi invisible définissent la « patte » de la joaillière. Esquisse, tout en légèreté ou Panache, plus étonnante avec ses inclusions de plumes, ses toutes dernières collections marient à l’envi quartz, citrine, péridot, améthyste, tourmaline, diamants, tsavorite ou chrysobéryl.

Ses inspirations ? Souvent le monde floral et végétal mais son œil peut être tout autant attiré par les vibrations d’un Vasarely exposé dans une galerie voisine ou par les paysages d’Ardèche qui actuellement lui dictent le dessin d’une bague à cinq anneaux.

 ©Isabelle Langlois-Midetplus                                      

 Ses bijoux-signature

– Sa bague coussin Émotion, explosion de couleurs tel un bouquet de printemps,
– Sa collection Sac de Billes, ludique et joyeuse,
–  Mon Ange, aux prix doux (offre à découvrir dans notre e-boutique), qui séduit par son charme et par sa force symbolique : gardien, protecteur ou messager. Épuré (perle et argent) ou plus travaillé (nacre avec pierres ajustées sur œuvre : taillées afin d’épouser l’espace creusé sans serti métal ou pierres), ce porte-bonheur est à offrir à l’occasion de tout évènement heureux et marquant de la vie.

Ce précieux talisman, tombé du ciel, porté en permanence par Isabelle Langlois devrait la protéger de toute turbulence… Le pouvoir des pierres !

Christine  Fleurot

Isabelle Langlois- 12 rue de la Paix- 75002 -Paris – www.isabellelanglois.com
Collection Mon Ange  (à partir de 70€)

L'article vous a plus ? Partagez le :

Les commentaires sont fermés.